La femme peut être servante de Dieu

La femme peut servir Dieu, c’est même un devoir

Voici le lien de la vidéo que j’ai enregistrée à propos.

Bien-aimés, chers frères et sœurs, le message d’aujourd’hui concerne un sujet qui cause beaucoup de divergences.

Je suis inspiré d’apporter quelques points qui pourraient éclairer certains sur le rôle que peut jouer la femme pour la Gloire du Seigneur notre Dieu et Sauveur.

Pour commencer, lisons quelques versets:

Deutéronome 6
4 Écoute, Israël! l’Éternel, notre Dieu, est le seul Éternel.
5 Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.

Deutéronome 10
20 Tu craindras l’Éternel, ton Dieu, tu le serviras, tu t’attacheras à lui, et tu jureras par son nom.

On peut facilement comprendre que ces paroles s’adressent à tout le monde, hommes et femmes.

Ces commandements ne datent pas d’aujourd’hui, mais depuis le temps où le peuple de Dieu quittait l’Égypte pour la terre promise, sous la direction de Moïse.

J’ai commencé par ces deux passages qui montrent que la femme aussi est appelée à servir l’Eternel.

Ce qu’il faut comprendre est qu’on peut servir Dieu de plusieurs façons et que ce ne sont pas toutes les voies qui sont communes aux deux genres. C’est à dire qu’il y a des services que seul l’homme peut rendre à Dieu, et vice-versa.

La Bible mentionne à des multiples endroits où des femmes ont redu service au Seigneur, de l’ancien testament au nouveau.

Voyons ces versets de l’ancien testament:

Exode 15
20 Marie, la prophétesse, soeur d’Aaron, prit à la main un tambourin, et toutes les femmes vinrent après elle, avec des tambourins et en dansant.
21 Marie répondait aux enfants d’Israël: Chantez à l’Éternel, car il a fait éclater sa gloire; Il a précipité dans la mer le cheval et son cavalier.

On parle de Marie la sœur d’Aaron avec qui elle a accompagne et aidé leur frère Moise dans son ministère. On voit qu’elle fut aussi prophétesse.

Ensuite, on a eu la Juge et prophétesse Déborah, entre autres comme Houlda.

Juges 4
3 Les enfants d’Israël crièrent à l’Éternel, car Jabin avait neuf cents chars de fer, et il opprimait avec violence les enfants d’Israël depuis vingt ans.
4 Dans ce temps-là, Débora, prophétesse, femme de Lappidoth, était juge en Israël.

Dans le nouveau testament aussi il y a eut des prophétesse telles que Anne, les filles de Philippe l’évangéliste cité dans Actes 21:9, entre autres.

Il est évident que Marie, mère du Seigneur a bien servi Dieu et évidement Jésus Christ, son Fils.

Luc 1
28 L’ange entra chez elle, et dit: Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi.
31 Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.
38 Marie dit: Je suis la servante du Seigneur; qu’il me soit fait selon ta parole! Et l’ange la quitta.

Lisons aussi ces versets:

Luc 2
36 Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était fort avancée en âge, et elle avait vécu sept ans avec son mari depuis sa virginité.
37 Restée veuve, et âgée de quatre vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le temple, et elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière.
38 Étant survenue, elle aussi, à cette même heure, elle louait Dieu, et elle parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.

Anne prophétisait, faisait de l’exhortation, annonçait l’Évangile, donc elle évangélisait.

Voyons aussi ces versets ensemble:

La samaritaine, qui ayant connu le Seigneur, alla témoigner auprès de ses concitoyens, dont beaucoup crurent et acceptèrent Jésus.

Jean 4
28 Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s’en alla dans la ville, et dit aux gens:
29 Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait; ne serait-ce point le Christ?
30 Ils sortirent de la ville, et ils vinrent vers lui.
39 Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme: Il m’a dit tout ce que j’ai fait.

Les deux soeurs Marthe et Marie, soeurs du célèbre Lazard ressuscité, ont servi le Seigneur dans tout son parcours, je dirais.

Jean 12
2 Là, on lui fit un souper; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui.
3 Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum.

Bien-aimés, je pense que ces versets ne demande pas d’être détaillés plus qu’ils ne le sont.

Dans les passages qui suivent, on voit que les femmes sont restées fidèles au Seigneur même dans les moments les plus difficiles comme la marche pour Golgotha (vers la croix du calvaire), durant la crucifixion et jusqu’au tombeau. C’est une femme qui a été la première à voir le Seigneur ressuscité.

Il n’y a aucune raison d’exclure les femme alors que Jésus Christ Lui même les a laissé travailler pour Lui.

Luc 8
1 Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu.
2 Les douze étaient avec de lui et quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits malins et de maladies: Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons,
3 Jeanne, femme de Chuza, intendant d’Hérode, Susanne, et plusieurs autres, qui l’assistaient de leurs biens.

En route pour Golgotha:

Luc 23
26 Comme ils l’emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix, pour qu’il la porte derrière Jésus.
27 Il était suivi d’une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.

À la croix, puis au cimetière:

Matthieu 27
54 Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent: Assurément, cet homme était Fils de Dieu.
55 Il y avait là plusieurs femmes qui regardaient de loin; qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée, pour le servir.
59 Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc,
60 et le déposa dans un sépulcre neuf, qu’il s’était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du sépulcre, et il s’en alla.
61 Marie de Magdala et l’autre Marie étaient là, assises vis-à-vis du sépulcre.

Lisons ce message du Seigneur:

Matthieu 9
37 Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers.
38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.

Doit-on exclure totalement nos sœurs les ouvrières, absolument non!

Cependant, l’arbre ne doit pas cacher la foret. La femme doit servir Dieu en restant soumise à l’homme. Elle ne doit pas enseigner ou prêcher dans une assemblée mixte de disciples de Christ.

Voyons quelques versets:

1 Timothée 2
12 Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence.
13 Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite;
14 et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression.

Tite 2
3 Dis que les femmes âgées doivent aussi avoir l’extérieur qui convient à la sainteté, n’être ni médisantes, ni adonnées au vin; qu’elles doivent donner de bonnes instructions,
4 dans le but d’apprendre aux jeunes femmes à aimer leurs maris et leurs enfants,
5 à être retenues, chastes, occupées aux soins domestiques, bonnes, soumises à leurs maris, afin que la parole de Dieu ne soit pas blasphémée.

L’apôtre Paul n’envoie pas les femme au chômage, bien au contraire. Il y a beaucoup de chantiers pour l’œuvre du Seigneur:

Lisons ceci

Philippiens 4
2J’exhorte Évodie et j’exhorte Syntyche à être d’un même sentiment dans le Seigneur.
3 Et toi aussi, fidèle collègue, oui, je te prie de les aider, elles qui ont combattu pour l’Évangile avec moi, et avec Clément et mes autres compagnons d’oeuvre, dont les noms sont dans le livre de vie.

Voyons ce que dit Dieu concernant les derniers temps.

Joël 2
28 Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions.
29 Même sur les serviteurs et sur les servantes, Dans ces jours-là, je répandrai mon esprit.

1 Corinthiens 12
12.7 Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune.
12.8 En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit;
12.9 à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit;
12.10 à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues.

N’est-ce pas beaucoup de bouleau!

Maintenant, voyons où pourrait se situer la confusion pour certains:

Ephésiens 4
4.11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,…

Pour qui connait le sens de ces ministères, comprendre que être apôtre, pasteur ou docteur (enseignant, prêcheur) demande de l’autorité. Donc le femme ne doit pas les exercer. Dieu ne lui donne pas l’onction tout simplement. Pratiquer un ministère quelconque sans avoir l’appel de Dieu revient à servir Satan, car Dieu n’est pas là.

Dieu ne se contredit pas.

Genèse 2
22 L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme.

Genèse 3
11 Et l’Éternel Dieu dit: Qui t’a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger?
12 L’homme répondit: La femme que tu as mise auprès de moi m’a donné de l’arbre, et j’en ai mangé.
13 Et l’Éternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? La femme répondit: Le serpent m’a séduite, et j’en ai mangé.
14 L’Éternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.
15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.
16 Il dit à la femme: J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.
17 Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie,
18 il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs.
19 C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

Tout le monde a eu sa part de punition selon le verdict divin, à cause du péché commun et la décision de Dieu est toujours valable.

Le serpent marche-il pas sur son ventre? la femme n’a t-elle pas de douleur en enfantant?, l’Homme ne gagne-il pas son pain en travaillant dur?

Lisons aussi:

Genèse 2
18 L’Éternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui.

Ce passage montre que la femme est une aide, un complément pour l’homme. Ce qui veut dire que l’homme sans femme est incomplet. ‘est ainsi voulu divinement.

On peut comprendre facilement que les serviteurs de Dieu doivent aussi être aidés par leurs épouses. Mais, ces dernières ne doivent aucunement prendre leur place ou les représenter, même quand ils sont absent de l’Église.

Dans un couple, si un des deux est appelé comme ministre, les deux sont oints de façon complémentaire, car ils doivent travailler ensemble, l’homme étant toujours maitres du foyer et du ministère.

Éphésiens 5
22 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
24 Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.

1 Pierre 3
7 Maris, montrer à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu’il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières.

J’ai moi même prié et demandé au Seigneur à propos de ce sujet et il m’a parlé de trois manière.

  1. La première fois jetais inspiré d’écrire l’article, et les versés que j’avais étaient ceux dans les épitres.
  2. La deuxième fois, Il me dit que les femmes ne peuvent pas résister à certains types d’attaques venant du Diable. Elles sont plus vulnérables que l’Homme (Je peux vous le témoigner personnellement).
  3. La troisième fois, suite à ma prière, on me dit dans un songe que la femme ne pas être pasteur, mais « coordonnateur ».

Vous avez la prophétie, l’Évangile et les dons du Saint-Esprit. Vous pouvez bien les exercer, même à l’Église, en assemblée mixte.

Pourquoi vouloir Coûte que coûte prêcher, diriger pour mettre ainsi l’homme en position de soumission, chose qui est contraire à la volonté du Dieu que vous prétendez servir?

J’espère pouvoir éclairer certaines personnes à travers cet article.

Pour terminer, je souhaite Bonne et Heureuse année 2016 à tous et particulièrement à nos mamans, épouses, sœurs et filles.

Que Dieu vous bénisse, au nom de Jésus Christ notre Seigneur. Amen!

Joseph Guindeba

Serviteur de Jésus Christ.

Laisser un commentaire